Arnaud Démare huitième et frustré

Arnaud Démare a pris la huitième place de la Cyclassics de Hambourg et son geste d’humeur en franchissant la ligne a tout dit de sa frustration. Bien emmené par Ramon Sinkeldam après un bon travail de Valentin Madouas, il a tardé une seconde dans son sprint et s’est ensuite retrouvé enfermé.

La classique allemande a été marquée par une échappée dont Gonçalves (Katusha-Alpecin), Boev (Gazprom-RusVelo) et Van Hoecke (CCC Team) ont été les derniers repris. Dans la dernière ascension, douze costauds se sont dégagés, notamment Sagan (Bora-Hansgrohe) et Naesen (ag2r-La Mondiale) mais grâce à ses équipiers, Arnaud a réussi à prendre place dans le premier peloton de 35 coureurs qui s’est disputée la victoire, revenue pour la troisième année consécutive à Viviani (Deceuninck-Quick Step).

Dans le final, Valentin a veillé au placement de ses deux équipiers avant que Ramon Sinkeldam n’accélère dans le dernier kilomètre avec Arnaud dans son sillage. Il l’a peut-être lancé un peu tôt et Arnaud a compris qu’il était préférable de ne pas lancer le premier. Viviani et Ewan l’ont fait quelques mètres plus loin et le sprinteur de l’équipe Groupama-FDJ s‘est retrouvé quelque peu enfermé. D’où son coup de poing sur le guidon. Il est vrai qu’en ce dimanche à Hambourg, il avait de très bonnes jambes…