Arnaud Démare à une seconde près !

Il a manqué une seconde à Arnaud Démare pour gagner le Tour de Slovaquie ! Deuxième de la dernière étape gagnée par Viviani (Deceuninck-Quick Step), Arnaud prend également la deuxième place du classement général à une seconde de Lampaert (Deceuninck-Quick Step), le podium étant complété par Stefan Küng.

« Ce matin, lors du briefing, explique Sébastien Joly, nous avions décidé de tout miser sur le sprint final et les dix secondes de bonification allouées au vainqueur. Arnaud avait alors sept secondes à combler. David Gaudu qui était là pour se préparer pour les courses italiennes du mois d’octobre a roulé en tête de peloton pendant les 100 premiers kilomètres et c’est en effet un sprint massif qui a été disputé à Senica. C’était un sprint très rapide, en faux-plat descendant et vent dans le dos. Pour l’emporter, Viviani a fait comme sur la piste, en restant longtemps assis. Arnaud m’a dit qu’ils ont débuté leur sprint en même temps et qu’il a donc été battu par plus fort. En refaisant l’histoire de cette étape, on peut avoir le regret de ne pas avoir disputé les sprints intermédiaires mais nous avions pris une décision et nous n’avons pas changé d’avis. »

« nos deux leaders repartent bien » S. Joly

« Nous avons deux coureurs sur le podium ce qui est une première pour nous dans une course où nous avons découvert une bonne organisation, avec de belles routes, très peu de transferts et de bons hôtels. Le bilan est bon, en nous engageant ici notre but était de casser la routine et la monotonie du groupe d’Arnaud dans une course taillée pour lui. L’organisateur était ravi de nous accueillir. Je peux dire que nos deux leaders repartent bien. Stefan est prêt pour le championnat du monde la semaine prochaine et le groupe est dans une bonne dynamique. A présent Arnaud Démare va disputer Paris-Chauny, le jour du championnat du monde, Binche-Chimay-Binche le 8 octobre et Paris-Tours (13 octobre). »

La belle histoire de cette semaine est extra-sportive mais remarquable. Josué, le père d’Arnaud, est parti de Picardie lundi dernier en vélo et il a atteint la Slovaquie vendredi pour voir son fil gagner à Hlohovec. Ne vous inquiétez pas, il rentre en France en avion, avec son fils.