Actualités

toutes les actualités

Johan Le Bon à 300 mètres près…

le 01 juin 2015 - Boucles de l'Aulne
Le constat a été le même à Châteaulin dimanche qu’à Plumelec samedi. L’équipe FDJ a fait une excellente course, s’est donné les moyens de gagner mais a manqué du soupçon de réussite indispensable à la victoire.

Johan Le Bon, auteur d’une rentrée très convaincante, a été repris à 300 mètres de la ligne d’arrivée.

« Sur l’attitude, dit Marc Madiot, il n’y a rien à dire, mes coureurs ont fait un très beau week-end. Aujourd’hui, il y a eu de la course et ils ont répondu présents, ont tout fait pour que la décision soit en leur faveur. Seules des circonstances de course les ont privés d’un résultat… »

Sous la pluie, qui a stoppé pour finir, il y eut un rythme rapide d’entrée, empêchant pendant deux heures qu’une échappée ne voie le jour. Jérémy Roy a été l’instigateur d’un premier coup sérieux, entraînant avec lui cinq coureurs, à qui s’est joint Pierre Rolland (Europcar) ensuite.

Bien qu’ayant à l’avant Sénéchal, Cofidis a roulé toute la journée et finalement à deux tours de la fin, les échappés ont été revus. Tout d’abord par un groupe où Laurent Pichon était très actif. Puis par un autre avec Johan Le Bon.

A l’amorce du dernier tour, Laurent Pichon a attaqué en solitaire. Repris, il a été relayé par Johan à cinq kilomètres du but. Auteur d’un très bel effort, il possédait 13 secondes d’avance sous la flamme rouge mais a buté sur la côte d’arrivée, étant victime aussi du sacrifice de Vachon (Bretagne-Séché) en faveur de Fédrigo.

« Pierrick était sur le point de lancer le sprint, explique Marc, mais a vu Laurent Pichon sans sa roue et s’est ravisé. Cela a profité aux deux coureurs d’Auber 93, Jakin et Tronet arrivés dans cet ordre. Laurent a fini troisième…  A l’arrivée Johan était légitimement déçu, cela ne s’est pas joué à grand chose mais je fais le pari qu’il va gagner le prologue des Boucles de La Mayenne jeudi !»

Vos commentaires

Publié le 04 juin 2015 à 11:52, par ropers jean-yves
Johan je crois en toi, je t'attendais aux 3 j de la panne, hélas ta mononucleose t'a laissé sans force, je suis persuadé que tu vas nous faire une superbe fin de saison.
Publié le 01 juin 2015 à 13:08, par sebseb22
A jeudi !