Actualités

toutes les actualités

Alexandre Géniez au pied du Top 15

le 22 mai 2015 - Tour d'Italie, étape 13
Dans un Tour d’Italie chaque jour surprenant, Alexandre Géniez n’imaginait pas au départ de Montecchio Maggiore poursuivre sa remontée au classement général au cours de cette étape réservée aux sprinteurs. Pourtant, au prix d’une chute ayant morcelé le peloton à 3,2 kilomètres de l’arrivée et handicapant notamment Contador qui a perdu le maillot rose au profit d’Aru, et Porte qui a déboursé encore deux minutes, le leader de l’équipe FDJ est aux portes du Top 15 !

Cette étape était absolument plate mais s’est disputée sous la pluie et, pour finir, sur des routes sinueuses et entrecoupées de nombreux ronds-points. Après une tentative d’échappée d’Arnaud Courteille et le coup tenté par trois coureurs dont Jérome Pineau (IAM) repris dans les vingt derniers kilomètres, le sprint était inévitable.

Dans cette approche parfois acrobatique, le peloton était nerveux et la chute survenue à 3200 mètres de la ligne d’arrivée semblait presque inévitable. Cédric Pineau qui escortait son leader l’a vue de près mais l’a évitée en s’appuyant de l’épaule sur un coureur à sa droite. Avec Alex, c’est passé et ça s’est refermé juste derrière eux. 30 coureurs ont donc atteint la ligne d’arrivée dans le sillage de Modolo (Lampre-Merida) et puisque la règle de neutralisation de temps en cas de chute ou d’avarie intervient une fois passée la barre des trois derniers kilomètres, l’addition a été immédiate. 40 secondes pour Contador, 2’07’’ pour Porte désormais classé derrière Alexandre. Le leader du Trèfle est seizième à la veille d’un contre la montre de 60 kilomètres qui ne le désavantage pas.

« Nous sommes toujours dans l’objectif d’un Top 10 (Alex a 1’30’’ à combler pour l’atteindre) et nous allons continuer de vivre au jour le jour, assure Frédéric Guesdon. Tout peut arriver très vite mais ce contre la montre convient bien à Alexandre qui aime bien cette discipline. Les 30 premiers kilomètres sont en ligne droite et plats, la deuxième partie propose deux ascensions dont une de 2 kilomètres qui nécessite le petit plateau. Demain soir, pour les coureurs qui précèdent notre leader (Trofimov, Van den Broeck, Cunego, Monfort, Formolo, König), ça va se jouer dans un mouchoir de poche. »

Ensuite, le programme est corsé avec deux étapes de montagne très importantes, dimanche à Madonna di Campiglio et mardi à Aprica. Avant ces trois étapes cruciales, l’équipe FDJ est sereine.

« Tous les coureurs sont motivés, poursuit Frédéric, et une nouvelle fois ils ont bien travaillé pour éviter que leur leader ne soit pris dans une cassure. Maintenant, c’est à la pédale que ça va se faire mais je vois qu’Alexandre est vraiment bien. »

Vos commentaires

Publié le 23 mai 2015 à 14:00, par DEBRUYNE
Allez Alexandre Geniez !!!!! fait toi plaisir, tu peux nous faire un bon chrono. Allez la FDJ
Publié le 23 mai 2015 à 11:13, par Jac34
Alexandre a eu peut être de la chance. Quand on est dans la première partie du peloton et qu'il y a une chute, on a malgré tout plus de chance de passer à côté qu'en fermant la marche.