l'Actualité

toutes les actualités

Une inquiétude pour Steve Morabito

le 09 mai 2018 - Tour d'Italie, étape 5
Groupama-FDJ est une équipe de copains et ça se voit ! Thibaut Pinot est soutenu parfaitement par ses équipiers et a de nouveau bouclé l’étape gagnée par Battaglin (LottoNL-Jumbo) dans le premier peloton, sans perdre de temps, sans jamais être mis en danger, sans avoir à produire un effort superflu. Le seul bémol de cette cinquième étape du Tour d’Italie concerne Steve Morabito victime d’une chute et dont le genou inquiète.

« Tout irait bien, assure Martial Gayant, si Steve, percuté par Ten Dam (Team Sunweb) à 40 kilomètres de l’arrivée, ne s’était retrouvé à terre. Il a rallié l’arrivée mais il a pris un gros coup au genou qui est bien gonflé. J’espère que ça va aller parce que dans notre dispositif, Steve est important dans une étape comme celle de l’Etna, demain. Nous allons attendre qu'il passe entre les mains de l'équipe médicale pour un diagnostic précis.»

 

"Parfois, il était plus simple de prendre la course en mains comme on l’a fait" M. Gayant

 

« Sinon, cette journée en Sicile s’est passée comme on l’avait envisagée. Il y avait des approches de côtes rapides avant des passages techniques qui devaient sans cesse nous inciter à être vigilants. Il fallait donc être devant pour ne pas être dépassés par les événements et il fallait donc lutter pour le placement, chose qui a été rendue difficile par le vent qui n’a jamais cessé de tourner. Parfois, il était plus simple de prendre la course en mains comme on l’a fait. Nous sommes parvenus à placer Thibaut Pinot au plus loin de la nervosité, des coups de patin, des ralentissements, des chutes. Quand on entend ‘’chute’’ dans Radio-Tour et très rapidement ‘’ça va Thibaut est avec nous, tout va bien’’ dans l’oreillette, on est vraiment très satisfait !

Aujourd’hui encore, il y a eu un gros boulot de William Bonnet, Matthieu Ladagnous et Anthony Roux dont les ennuis de santé ont disparu et qui a montré toute sa classe pour mettre Thibaut Pinot à l’abri. Dans le final, je note que Thibaut a terminé en compagnie de Georg Preidler et Sébastien Reichanbach.»

 

"Demain, ce ne devrait pas être une course bloquée."

 

Demain, le Tour d’Italie vivra son premier grand rendez-vous avec l’ascension de l’Etna qui va désigner les hommes forts.

 

« L’an dernier il y avait eu un vent de face, rappelle Martial, et une bonne trentaine de coureurs avaient fini derrière l’échappé (le Slovène Polanc) qui était allé au bout. L’organisateur a tenu compte de ça et propose un parcours différent avec les 5 derniers kilomètres qui seront abrités dans les sapins. Ce ne devrait pas être une course bloquée. L’ascension est longue de 15 kilomètres et l’arrivée située à 1.700 mètres d’altitude. Avant d’en arriver là, les routes seront bien casse-pattes. Tout ce que je peux dire c’est que ce soir Thibaut est serein. »

Vos commentaires

Publié le 10 mai 2018 à 09:40, par charles
Que le genou ne soit pas trop douloureux pour Steve, car Thibaut aura bien besoin de tous les équipiers dans les jours à venir. Bonne présence de l'équipe à l'avant du peloton, bravo.