Actualités

toutes les actualités

Une éblouissante équipe, un phénoménal Arthur Vichot !

le 23 mai 2018 - Tour de l'Ain, Etape 3, Lélex - Col de la Faucille (133,4 km)
Alors là, chapeau ! De retour à la compétition, Arthur Vichot a fait coup double dans la troisième étape du Tour de l’Ain, victoire au sommet du col de la Faucille et classement général qui lui permet de succéder au palmarès à son ami Thibaut Pinot. C’est le succès d’un combattant et d’une formidable équipe Groupama-FDJ qui était intouchable !

 

Cette troisième étape était bien dans les cordes d’Arthur, son directeur sportif Yvon Madiot nous l’avait dit au soir de la première étape. Elle l’était aussi pour une équipe vaillante et intraitable qui a délivré dimanche une copie parfaite. 

 

« C’était du tableau noir au millimètre » A. Vichot

 

« Mes coureurs ont dominé de A à Z, assure Yvon. J’ai vu un super collectif. Comme le disait Arthur après la ligne d’arrivée, c’était du tableau noir au millimètre. A cela il faut ajouter sa rage de vaincre. Je ne vais pas dire qu’Arthur était imbattable mais presque… »

 

Lors du briefing, Yvon et ses hommes avaient décidé de ne pas s’occuper des échappés. A 65 kilomètres de l’arrivée, ils étaient onze coureurs dont Sicard (Direct Energie), Périchon (Fortuneo-Samsic), Pasqualon (Wanty-Groupe Gobert) et Samuel Dumoulin (ag2r-La Mondiale) à compter 3’20’’ d’avance.

 

« Si à 500 mètres de la ligne d’arrivée je suis là, personne ne me passera ! » A.Vichot

 

 « On a mis en route un peu plus tôt qu’on pensait, poursuit Yvon, à cinquante kilomètres de l’arrivée. A eux deux, Benjamin Thomas et Antoine Duchesne sont allés chercher les onze coureurs de tête. On avait une bonne équipe pour le faire mais encore fallait-il le concrétiser ! Au pied du col de la Faucille, l’échappée était reprise. Léo Vincent a fait la moitié du col puis David Gaudu a fait les cinq derniers kilomètres. Il a maîtrisé les attaques de Gallopin (ag2r-La Mondiale), Edet (Cofidis) et Peters (ag2r-La Mondiale) et finissent à quatre coureurs et sans le maillot jaune Javier Moreno (Delko-Marseille 13) qui avait profité samedi du déclassement de Edet. Ce matin, Arthur nous avait dit ‘’si à 500 mètres de la ligne d’arrivée je suis là, personne ne me passera ! » Il avait raison. Ce soir, il est rayonnant. Cette victoire récompense ses sacrifices, il a fait quinze jours de stage tout seul en montagne et il a aussi la faculté de revenir vite. A cela, il faut ajouter un mental de tueur et cela donne Arthur Vichot vainqueur du Tour de l’Ain ».

 

« Cette victoire fait beaucoup de bien au groupe, conclut le directeur sportif de l’équipe Groupama-FDJ. Notamment à David Gaudu qui part ce soir directement en stage à Gran Canaria pour préparer le Critérium du Dauphiné avec Rudy Molard et Tobias Ludvigsson notamment ».

 

 

Par Gilles Le Roc'h

Vos commentaires

Publié le 24 mai 2018 à 08:55, par jac34
Le travail paie. Le garçon est sérieux , appliqué, volontaire : le résultat est là. Bravo Arthur et à toute l'équipe car il ne faut pas oublier que le cyclisme est malgré tout un sport d'équipe.