Actualités

toutes les actualités

Un premier top 10 en World Tour pour Antoine Duchesne !

le 26 avril 2018 - Tour de Romandie, Étape 2, Delémont –Yverdon-les-Bains (173,9 km)
La deuxième étape du Tour de Romandie a été gagnée en solitaire par Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) à la veille d’un contre la montre en côte qui accapare les esprits. Dans l’attente que Rudy Molard et David Gaudu ne luttent demain pour le classement général, l’équipe Groupama-FDJ a vécu une belle journée. De celles renforçant le collectif du groupe d’Yvon Madiot.

Un peloton généreux avec De Gendt !

 

« De Gendt est coutumier du fait et je peux dire que cette victoire ne lui a pas été offerte, explique le directeur sportif de l’équipe Groupama-FDJ. Il a attaqué dès le départ en côte en compagnie de quatre coureurs et il les a essorés l’un après l’autre. Le peloton a laissé 6 à 7 minutes mais sans jamais arrêter de rouler même si l’équipe LottoNL-Jumbo du leader Roglic a dû beaucoup assumer le poids de la poursuite. Nous misions sur Davide Cimolai mais il souffre trop de son allergie au pollen et a abandonné. Nous n’avions donc pas à rouler. D’autres équipes, notamment la Bahrain-Merida de Colbrelli, ont trop tardé à réagir même si ça a roulé fort pendant les 80 derniers kilomètres. Rudy me l’a dit à l’arrivée, cette étape était digne d’un Grand Tour. »

 

"Ils ont couru à la perfection" Rudy Molard sur ses co-équipiers.

 

Le sprint du peloton a donc concerné la deuxième place et Antoine Duchesne a fini dans le Top 10, juste devant Benjamin Thomas.

 

« Antoine a suivi le sprint, poursuit Yvon, mais il s’occupait surtout de ses deux leaders. Notre Canadien fait du très gros boulot et du très bon boulot. Juste derrière lui, Benjamin Thomas a pris la onzième place et il était bien aujourd’hui. Pour lui c’est une première participation dans une course World Tour et il trouve que ça roule vite mais il progresse. Pour tout dire, je trouve que nos équipiers sont bons. Et les leaders sont contents, ça rigole bien dans le bus. Rudy l’a dit à ses équipiers, ils ont couru à la perfection, toujours placés quand il le fallait ! »

 

Les bonnes sensations de David Gaudu...

 

Demain aura donc lieu l’étape décisive sur les pentes de Villars où Thibaut Pinot avait pris la troisième place d’une étape gagnée en 2016 par Froome.

 

« C’est une montée sérieuse, rappelle le directeur sportif de l’équipe Groupama-FDJ, 10 kilomètres à 10%. On va aller assez tôt pour faire la reconnaissance. Je pense que nos deux leaders vont y être bien. Notamment David Gaudu qui a de bonnes sensations. Il arrive seulement en forme, il ne l’était pas trop dans les classiques ardennaises. Son spot va du Tour de Romandie au Critérium du Dauphiné en passant par le Tour de l’Ain qui a lieu fin mai. »

 

 

Par Gilles Le Roc'h.

Vos commentaires

Publié le 27 avril 2018 à 09:07, par charles
Très bon travail de toute l'équipe dans une épreuve qui n'est pas des plus faciles.