l'Actualité

toutes les actualités

Un peu de stress avant le calme…

le 02 juil. 2016 - Tour de France, étape 1
La première étape du Tour de France, gagnée au sprint par Mark Cavendish (Dimension Data) devant une plage du débarquement allié, s’est déroulée sans encombre pour l’équipe FDJ. Thibaut Pinot a fini au chaud dans le peloton sans le moindre souci, entouré de tous ses équipiers.

« On connaissait le parcours, dit Yvon Madiot, et nous savions exactement où il fallait faire l’effort de placement, remonter pour mettre Thibaut en bonne position. L’équipe a fait son travail consciencieusement mais avec William Bonnet dans le rôle de sentinelle, je suis tranquille. Sa présence devant Thibaut me rassure. »

Il y eut l’attaque de cinq échappés dès le départ mais rien qui ne puisse contrarier le déroulement d’une étape promise aux sprinteurs.

« Avec le vent, poursuit Yvon, il y a eu une accélération très nette à 90 kilomètres de l’arrivée mais la chute de Contador a calmé tout le monde. Le peloton a ralenti et j’ai eu l’impression ensuite que tout le monde comptait ses coups de pédale, que personne ne voulait aller au casse-pipe. Thibaut était forcément un peu nerveux par moments mais ça s’est bien passé. »

Au départ, assis sur les marches de son bus, le leader de l’équipe FDJ était détendu, entouré de sa famille et c’était sans doute le mieux pour lui avant de se lancer dans le Tour qu’il a préparé avec minutie.

« Demain, dit encore son directeur sportif, il peut encore y avoir du vent mais nous sommes prêts. Le final en montées et descentes est fait pour les puncheurs. »

Vos commentaires