l'Actualité

toutes les actualités

Un bien joli festival d’Anthony Roux !

le 18 avril 2018 - la Flèche Wallone, FLECHE WALLONNE
Comme dans l’Amstel Gold Race, Rudy Molard a été le meilleur coureur de l’équipe Groupama-FDJ. Au terme d’une course très dure gagnée par Alaphilippe (Quick Step Floors) et marquée par l’exploit d’Anthony Roux, il a pris la treizième place.

Du spectacle sur La Flèche Wallone !

 

« Avec la chaleur, dit-il, c’était dur. À la fin, j’avais de la toxine dans les jambes. En fait, j’ai été moyen toute la journée, ça m’a lâché dans la dernière ascension du Mur de Huy. J’ai essayé de courir juste mais ça n’a pas réussi.

 

La course a été dure. D‘habitude on dit que c’est une course d’attente, aujourd’hui ça s’est couru comme une classique. On dit qu’il n’y a jamais de spectacle dans la Flèche Wallonne mais quand on voit comment se sont déroulées l’Amstel Gold Race et la Flèche Wallonne, je prends le pari que nous verrons dimanche un très beau Liège-Bastogne-Liège.

 

Anthony Roux avec Vincenzo Nibali !

 

Aujourd’hui, Valverde était le favori mais son équipe Movistar a été attaquée au premier passage sur le Mur de Huy et ils n’ont jamais réussi ensuite à reprendre le contrôle de la course. Anthony Roux était devant, il a fait le final avec Nibali qui a bien joué le coup. Tout s’est regroupé, j’étais bien placé au pied du Mur mais je suis déçu de ma montée. C’est dû à la chaleur et aux efforts de l’Amstel Gold Race. Nous avons eu deux jours pour récupérer, c’était un peu juste mais les mecs qui finissent devant moi sortent aussi de l’Amstel. Ce n’est donc pas une excuse particulière ! »

 

Le héros du jour a donc été Anthony Roux, désigné ce matin pour prendre l’échappée et servir de point d’appui à ses leaders dans le final. Il était donc présent dans un groupe de huit coureurs dont Hardy (Fortuneo-Samsic), Perez (Cofidis), Combaud (Delko-Marseille 13), Müller (Vital Concept) ou Benedetti (Bora-Hansgrohe). Ils ont compté 5 minutes d’avance avant de voir le peloton revenir. Quarante coureurs se sont regroupés mais Anthony a encore eu les ressources pour sortir avec Nibali (Bahrain-Merida), Haig (Mitchelton-Scott), Kangert (Astana) et Schachmann (Quick Step Floors) et d’accomplir encore sa part de travail. Il a été repris dans la descente de la côte de Cherave, à moins de six kilomètres de l’arrivée.

 

« Il était devant pour travailler dans le final en faveur de Rudy et David Gaudu et il l’a bien fait, dit Franck Pineau très content. Il a placé Rudy au pied du mur de Huy après 180 kilomètres d’échappée. C’est du top niveau. C’est du grand Anthony Roux. Ce soir, il est content. Il a de la fraicheur, de l’envie mais il a aussi beaucoup travaillé. Son accident, sa côte cassée, c’est bénéfique, il l’a bien gérée. Il a déjà été top à l’Amstel et il enchaine bien. »

 

"David Gaudu n'avait pas de bonnes sensations. C’était sa reprise" Franck Pineau.

 

En revanche, ce fut bien moins évident pour David Gaudu qui n’était pas dans un bon jour.

 

« Cela fait un petit moment qu’il n’avait pas couru, précise son directeur sportif, et il a fait mauvais en Bretagne. David Han était allé chez lui pour faire des grandes sorties de 6 – 7 heures mais il n’a pas pu faire ce qu’il voulait, pris par le mauvais temps. Mais ça n’explique pas non plus la jambe en coton. Déjà dans le fictif, m’a-t-il dit, il n’avait pas de bonnes sensations. C’était sa reprise. Il ne s’est pas mis la pression, puisqu’il ne se la met jamais. Voilà, il n’y a pas grand-chose à dire sinon qu’on verra David Gaudu bien mieux dans Liège-Bastogne-Liège. »

 

 

Par Gilles Le Roc'h.

Vos commentaires

Publié le 19 avril 2018 à 10:21, par jac34
Il y a les confirmés comme Anthony et les petits nouveaux comme Rudy et David. Les premiers sont les valeurs sûres, mais pour les seconds c'est toujours la surprise. Mais ce qui est sûr, c'est qu'ils ne nous déçoivent jamais. Bravo les gars et à la prochaine.
Publié le 18 avril 2018 à 21:15, par charles
Voilà une belle façon de courir avec un coureur dans l'échappée, Rudy a terminé le travail et confirme qu'il faut compter sur lui, bravo à Groupama-FDJ !!