Actualités

toutes les actualités

Très grosse frustration après la chute de David Gaudu

le 12 avril 2019 - Tour du Pays Basque, étape 4
A l’arrivée d’une étape courue sous la pluie, David Gaudu ne décolérait pas. Victime d’une chute impliquant plusieurs coureurs à sept kilomètres de l’arrivée, il a vu ses chances de bien figurer au classement général s‘évaporer. Cet incident a bien mal terminé une course fort bien maîtrisée par les jeunes coureurs de l’équipe Groupama-FDJ.

« David est furax, assure Franck Pineau. C’est tombé devant lui et il n’a rien pu faire. La course, si près de l’arrivée, était bien lancée et ça ne s’est pas relévé. C’est dommage parce que nos coureurs ont été bons sur un parcours très exigeant et dans des conditions très difficiles ! Hormis Bruno Armirail qui a ressenti dans les jambes sa longue échappée de la veille, tous ont été formidables. Juste avant la chute, nos cinq coureurs étaient en tête de peloton. Nous avions programmé de tenter notre chance dans la dernière côte mais la chute de David nous a perturbés. »

 

Dans cette même côte, l’insolent Schachmann (Bora-Hansgrohe) a accompagné un assaut de Fuglsang (Astana), Pogaçar (UAE-Team Emirates) et Adam Yates (Mitchelton-Scott). L’Allemand s’est de nouveau imposé tandis que le premier peloton comprenant une vingtaine de coureurs et notamment Valentin Madouas (9e) et Rudy Molard (20e) a fini à neuf secondes. A noter que Romain Seigle, sur la lancée d’un début de saison réussi a fini à 39 secondes.

 

« Nous allons maintenant disputer les deux étapes les plus difficiles, prévient le directeur sportif de l’équipe Groupama-FDJ. Ce vendredi, il faudra affronter sept ascensions pour finir à Arrate. Heureusement David Gaudu ne s‘est pas fait mal et il pourrait être inspiré par cette étape… »

Vos commentaires