Actualités

toutes les actualités

Très beau Top 5 de Thibaut Pinot

le 08 oct. 2018 - Tour d'Émilie, TOUR D’EMILIE
Thibaut Pinot a bien lancé sa campagne de courses en Italie. Après soufflé chez lui à la suite du Championnat du Monde, le leader de l’équipe Groupama-FDJ a pris la cinquième place du Tour d’Emilie, très difficile classique courue samedi sous la pluie.

 

La météo s’est dégradée progressivement et la pluie s’est intensifiée en approchant de Bologne où était jugée l’arrivée après le franchissement à quatre reprises de la côte de San Luca. Dans des conditions difficiles qu’il affectionne, Thibaut a fait preuve de consistance et son équipe d’une belle solidité collective.

 

« C’était plus dur que le Mondial en termes d’intensité, a lancé Thibaut après l’arrivée, explique son directeur sportif Sébastien Joly. C’est vrai que l’enchaînement des ascensions était difficile et surtout Alessandro De Marchi (BMC) sorti en costaud dans le final a bien durci la course. La sélection s’est faite et par l’arrière. Au départ, compte-tenu de la densité des équipes Bahrain-Merida, Sky et Astana, nous avions décidé de ne pas prendre la course en main. On leur a donc laissé la charge de la poursuite derrière huit échappés mais il était très important de bien placer Thibaut à l’entrée du circuit final.

 

Le travail fourni au bon moment et sur le plat par Anthony Roux, Matthieu Ladagnous et William Bonnet a été idéal. Léo Vincent a pris le relais au pied de la côte tandis que David Gaudu et Sébastien Reichenbach restaient auprès de Thibaut. C’était l’une des premières fois où Thibaut retrouvait une grosse partie de son noyau depuis le Giro et ils ont retrouvé leurs automatismes immédiatement.

 

La course a vraiment été très dure pendant les quatre tours. A la pédale mais derrière un intouchable De Marchi, Thibaut a fini dans un groupe de six coureurs devancés dans les derniers mètres par Uran (Education First-Drapac). Pour Thibaut, pour ses équipiers, c’est top de commencer cette session italienne par une cinquième place. Ce d’autant plus que notre leader a encore une petite marge de progression. »

 

« Je suis content de ma course même si j'espérais mieux, disait Thibaut à l’arrivée. Je savais que j'allais être un peu juste sur la fin. Je me suis un peu reposé après le Mondial mais ça ira mieux dans les prochaines courses. Vivement le Tour de Lombardie, c'est l'objectif de la semaine ! »

 

Dimanche, Groupama-FDJ alignera la même équipe au départ du Grand Prix Beghelli, disputé en circuit.

Vos commentaires