Actualités

toutes les actualités

Tour de Romandie étape 4

le 04 mai 2014
Au lendemain d’une étape de montagne traumatisante pour les organismes, les coureurs du Tour de Romandie ont affronté des conditions difficiles dans la quatrième étape une nouvelle fois revenue au Suisse Albasini (Orica-Greenedge) : température de 7° avec un vent glacial. Anthony Roux a finalement pris une belle cinquième place sur la ligne d’arrivée.

En compagnie de Voeckler et Bakelants jusqu’au bout, de Vuillermoz et Marino distancés dans le final, Albasini a mené une échappée au long cours qui lui a permis de remporter sa troisième victoire d’étape de la semaine et c’est avec lucidité qu’Yvon Madiot explique l’étape du jour.

« J’étais voiture numéro 2, Thierry Bricaud étant en n°1, dit-il, et j’ai coupé sans arrêt pour me rendre à différents points du circuit. Je peux dire que tous les coureurs étaient en prise, bien marqués par l’effort et l’étape de la veille. Beaucoup de sprinteurs avaient sauté et c’est pourquoi la poursuite derrière les échappés a mis tant de temps à se lancer. Pour notre part, nous avons protégé Thibaut Pinot toute la journée et dans le final il n’a pas quitté l’avant-garde du peloton. A 3 kilomètres de l’arrivée, la cause était entendue et Anthony a donc pris la cinquième place, battu seulement dans le peloton par Appolonio (Ag2R-La Mondiale). »

Dimanche, la dernière étape livrera le verdict de ce Tour de Romandie avec un contre la montre de 18 kilomètres présentant une côte assez raide et pour finir des faux-plats descendants exigeant de la puissance.

« Thibaut l’a reconnu et c’est un avantage,assure Yvon, et s’il est onzième du classement général, un Top 10 ne sera pas facile à aller chercher parce qu’il a devant lui des gars qui savent rouler vite. Il va le faire à fond, c’est tout ! »

Vos commentaires