Actualités

toutes les actualités

Tour d'Italie étape 9

le 19 mai 2014
La journée de repos tombe à pic. Depuis quelques jours, Francis Mourey et Alexandre Géniez, les deux grimpeurs du Trèfle sont dans un ascenseur mais ils ne parviennent pas à s’élever ensemble. Dans une trajectoire « up and down », Francis Mourey a subi dimanche dans la montée finale de Sestola un petite crise passagère tandis que son équipier se sentait bien mieux. La veille, c’était le contraire.

« Tout simplement, explique Frédéric Guesdon, Francis n’était pas dans une super journée et il a laissé le peloton des costauds filer devant lui mais c’était à 4 kilomètres seulement de l’arrivée. Il a lâché près de 4 minutes mais reste à la 25e place du classement général. Dans cette étape, en revanche, Alexandre s’est senti mieux et c’est lui qui a déclenché la bagarre en attaquant dans la dernière ascension. Après lui, Pozzovivo (Ag2R-La Mondiale) est passé à l’attaque, Alex a été décramponné en toute fin, il a fini 40 secondes derrière le premier peloton mais il est désormais 23e au classement général. De toute façon, avec les deux victoires et le maillot rouge de Nacer Bouhanni, le bilan est bon. »

Les coureurs ont rejoint la région de Modène dimanche soir pour une journée de repos que tous appelaient de leurs vœux. Le repos sera salutaire mais également source d’espoir pour Nacer Bouhanni qui a coché la dixième étape mardi pour lever les bras une nouvelle fois et conforter son maillot rouge du classement par points.

« J’ai suivi le grupetto dimanche, dit un Martial Gayant très confiant. Je pense que Nacer n’a jamais franchi la montagne avec d’aussi bonnes jambes. Il se promène et c’est de très bon augure pour la suite. A l’arrivée, après avoir reçu un nouveau maillot rouge, il avait un visage de bébé… »

Vos commentaires