l'Actualité

toutes les actualités

Tour d'Italie étape 21

le 01 juin 2014
C’est fait ! Nacer Bouhanni a bien conquis le maillot rouge du classement par points du Tour d’Italie au terme d’une dernière étape gagnée par le Slovène Mezgec (Giant-Shimano) et s’il le doit à son énorme talent, pas de doute ces trois semaines de course ont confirmé l’excellent état d’esprit de l’équipe FDJ.fr dont le bilan (trois victoires d’étapes, classement par points) présente également la très belle treizième place d’Alexandre Géniez.

Dans cette étape, la priorité pour le Trèfle était de conserver le maillot rouge, d’essayer de le consolider et d’éviter de prendre trop de risques. Message validé sur la route par Nacer sprintant pour la troisième place du sprint intermédiaire derrière deux échappés et se donnant le droit de souffler un peu. Au cas où Nizzolo, son principal adversaire, gagnait l’étape, il se donnait le droit de finir au plus mal à la onzième place.

Et puis dans le dernier tour, ses équipiers ont de nouveau fait un énorme travail, notamment un formidable Sébastien Chavanel oubliant sa douleur au genou pour lancer le sprint. Il s’est avéré que Mezgec était sans doute injouable à Trieste mais Nacer, classé quatrième, a fait preuve de maturité, a pris les bonnes décisions.

« Dans le sprint, dit-il, je n’ai pris aucun risque, j’avais peur de tomber. J’étais venu dans le Giro pour essayer de gagner une étape. La première semaine, je ne pensais pas au maillot rouge qui est devenu un objectif au fil des jours.

Je l’ai porté pendant deux semaines, j’y ai pris goût. Je n’ai pas connu une dernière semaine facile dans la montagne, mais j’ai tout fait, avec mes équipiers pour conserver le maillot rouge et l’emmener à Trieste. J’ai terminé mon premier Grand Tour avec 3 victoires d’étapes et ce maillot, c’est exceptionnel. »

A l’heure du bilan de trois semaines extraordinaires et qui ont permis à l’équipe FDJ.fr de gagner un maillot distinctif dans un Grand Tour, onze ans après le maillot vert de Baden Cooke dans le Tour de France, Martial Gayant (auquel il faut absolument ajouter Frédéric Guesdon) est très heureux.

« Ça fait plaisir à tout le monde, du manager Marc Madiot aux membres de l’encadrement de l’équipe. Nacer a disputé de très beaux sprints, emmené par Sébastien Chavanel, Murilo Fischer et les autres. Ce maillot et ces victoires d’étapes sont la récompense de 17 ans de travail auprès des jeunes.

On est très fier. Pendant trois semaines, nous avons joué sur tous les tableaux, les sprints, les échappées et Alexandre Géniez pour la montagne et le classement général. Nous sommes restés dans la course pendant trois semaines et nous sommes globalement récompensés. Je le dis aux coureurs, ‘’chapeau les mecs, quel beau Tour d’Italie vous avez fait !’’

Vos commentaires