Actualités

toutes les actualités

Thierry Bricaud : « L’équipe Groupama-FDJ a un bon état d’esprit »

le 08 juin 2018 - Critérium du Dauphiné, Etape 5, Grenoble – Valmorel (130,5 km)
Mission accomplie pour Léo Vincent et l’équipe Groupama-FDJ dans la cinquième étape du Critérium du Dauphiné gagnée au sommet de Valmorel par Dan Martin (UAE-Team Emirates). Bruno Armirail s’est échappé, David Gaudu s’est rassuré et Léo Vincent a conservé sa place dans le Top 20. A la veille d’une étape de montagne difficile, cela promet.

 

Cette étape proposait un parcours favorisant les baroudeurs avec deux solides côtes pour commencer et un long déroulé en plaine avant la montée finale vers Valmorel.

Dans la première partie, Bruno Armirail s’est projeté à l’avant et a réalisé sa première échappée en World Tour. Il avait de quoi se pincer, accompagné de sacrés rouleurs, à l’image de De Gendt (Lotto-Soudal), Cataldo (Astana) repris la veille à 300 mètres de la ligne d’arrivée, Gougeard (ag2r-La Mondiale), Verona (Mitchelton-Scott), De Plus (Quick Step Floors) ou Edet (Cofidis), le dernier repris.

 

« Je me suis dit ‘’allez, vas-y, on verra bien’’ » B.Armirail

 

« Je ne voulais pas y aller, dit en souriant le rouleur pyrénéen de Groupama-FDJ mais j’avais de bonnes jambes. Il y a un forcing, j’étais bien placé et je me suis dit ‘’allez, vas-y, on verra bien’’. Je pensais qu’on nous donnerait plus de temps pour aller au bout mais l’équipe Bora-Hansgrohe a roulé. J’étais un peu à bloc avec de bons rouleurs devant. Quand je passais, j’étais limite. Je n’aurais pas pu jouer la victoire mais faire un Top 10 en World Tour aurait été bien ! »

 

Bruno comme cinq autres des huit échappés a été repris en tout début d’ascension de Valmorel, où le niveau s’est nettement intensifié. Très vite le peloton a été réduit à une trentaine de coureurs dont Léo Vincent et David Gaudu. Le premier a lâché prise à un peu moins de trois kilomètres de l’arrivée en contrôlant bien l’écart, le deuxième à moins de deux kilomètres.

 

« Léo connait une vraie progression » T.Bricaud

 

« Léo confirme ce qu’il fait depuis début de saison, assure son directeur sportif Thierry Bricaud. Il connait une vraie progression. Il a eu le même niveau que dans la première étape de montagne hier. Pour sa part, David Gaudu s’est rassuré. Il a encore de petits restes de sa chute mais ça va bien. J’ajoute la belle échappée de Bruno Armirail pour dire que l’équipe a un bon état d’esprit. Elle aura le même demain, elle est dans l’action. Cette prochaine étape va bien à Rudy Molard et à David Gaudu qui connaît le final ! »

 

Léo Vincent a fini l’étape devant l’actuel et l’ancien porteur du maillot jaune, Moscon et Kwiatkowski (Team Sky) et était bien justement content de lui.

 

« Je me fais plaisir » L.Vincent 

 

« Je me sens super bien, disait-il après l’arrivée. Le Tour de l’Ain où j’ai travaillé en faveur d’Arthur Vichot m’a boosté. Après, je suis parti en stage aux Deux Alpes. Je suis en bonne condition. Dans ces étapes de montagne, je craque entre 1 et 3 kilomètres de l’arrivée mais il y a une nette progression par rapport à la saison dernière. Je me fais plaisir. J’ai commencé le Critérium du Dauphiné avec le moral et l’envie et au final ça se passe bien. Maintenant, les grosses étapes arrivent... »

 

L’étape de samedi franchira la côte de Bisanne, le col du Pré, le Cormet de Roselend pour finir dans la station  de ski de La Rosière par le col de Montvalezan. Un vrai truc de grimpeur !

 

 

 

Par Gilles Le Roc'h

Vos commentaires