Actualités

toutes les actualités

Thibaut Pinot vraiment pas payé !

le 06 sept. 2018 - Tour d'Espagne, Etape 11, Mombuey – Ribeira Sacra. Luintra (207,8 km)
La onzième étape du Tour d’Espagne était pressentie pour être l’une des plus spectaculaires de cette édition 2018. Thibaut Pinot, par une attaque portée à 90 kilomètres de l’arrivée, l’a affolée. Au prix d’un effort magnifique, le leader de l’équipe Groupama-FDJ a marqué les esprits. Sans être payé en retour. Il a pris la dixième place, conservant une poignée de secondes d’avance sur le groupe des principaux favoris.

 

Une attaque de Nibali (Bahrain-Merida) dans les premiers kilomètres a donné le ton. Les tentatives d’échappées n’ont pas cessé, 49 kilomètres ont été parcourus dans la première heure sur un parcours difficile sans qu’aucun coureur ne parvienne à faire le break.

 

Au km 70, Rudy Molard a pris place dans un groupe en compagnie de Majka (Bora-Hansgrohe), Rolland (Education First-Drapac), De Plus (Quick Step Floors), Geoghegan Hart (Team Sky), Mollema (Trek-Segafredo) et Jesus Herrada (Cofidis), rien n’y a fait.

 

« Léo a fait un gros boulot. » T.Bricaud

 

48 kilomètres ont été parcourus dans la deuxième heure, le peloton était à l’agonie quand Thibaut a été l’instigateur d’un groupe de 19 coureurs où il était accompagné par Léo Vincent (Groupama-FDJ), Pellizotti (Bahrain-Merida), Peters (AG2R-La Mondiale), Fraile (Astana), De Marchi, Roche, Teuns (BMC Racing Team), Majka (Bora-Hansgrohe), Benoot (Lotto Soudal), Haig (Mitchelton-Scott), Anacona (Movistar), Rolland (Education First-Drapac), Restrepo (Katusha Alpecin), Sergio Henao (Team Sky) ou Mollema (Trek-Segafredo). Du beau monde, encore fallait-il que tout le monde fasse cause commune !

 

A un peu moins de 90 kilomètres de l’arrivée, l’écart était de 4’25’’ et le coup a paru jouable. Léo Vincent a fourni un très gros travail en faveur de Thibaut, dès lors maillot rouge virtuel de la Vuelta.
 

« Thibaut a marqué les esprits et a fait peur. »  T.Bricaud

 

« Léo a fait un gros boulot, insiste Thierry Bricaud. Thibaut a très envie de pratiquer du vélo plaisir dans cette Vuelta et je pense que ce fut le aujourd’hui. Je pense qu’au début il pensait d’abord à la victoire d’étape et puis c’est devenu un coup de poker. La course a été si difficile que c’était la journée pour essayer. Thibaut a marqué les esprits et a fait peur. Movistar a assumé la poursuite. C’est vrai qu’à l’arrivée, il n’est vraiment pas payé mais il connaît le jeu et connaît son statut, ses adversaires ne vont pas le remettre dans le jeu. Dans ce groupe il y avait des coureurs pour le général qui ne roulaient pas, ceux pour la victoire d’étape qui attendaient pour rouler. Au final, Thibaut prend la dixième place et reprend quelques secondes mais il est dans le match ! »

 

En cours d’étape, l’équipe Groupama-FDJ a vu Georg Preidler abandonner. Souffrant d’une dent de sagesse depuis deux jours, le traitement aux antibiotiques n’a pas empêché une inflammation. Il avait vraiment trop mal, ne dormait pas depuis deux jours et ce n’était pas la peine d’insister. Il va retourner en Autriche et sera soigné par sa maman dentiste avant le championnat du monde qui se déroulera chez lui. Forcément, il était urgent pour lui de ne pas compromettre sa participation. 

 

 

 

Par Gilles Le Roc'h

 

Vos commentaires