Actualités

toutes les actualités

Thibaut Pinot, offensif, prend le pouvoir !

le 18 avril 2018 - Tour des Alpes, Étape 3, Ora-Merano (138,3 km)
Une attaque placée à 50 kilomètres de l’arrivée dans le Passo Mendola a trouvé une très belle récompense à l’arrivée de la troisième étape du Tour des Alpes pour l’équipe Groupama-FDJ : Thibaut Pinot s’est emparé du maillot de leader après avoir pris la deuxième place à Merano. Seul point noir de cette journée, il a perdu deux équipiers, Jérémy Roy et William Bonnet.

Thibaut surprend les armadas Astana et Team Sky !

 

Cette étape a, dans un premier temps, donné raison à Thibaut qui, la veille, avait prédit qu’une échappée irait au bout. C’est lui, finalement, et contre toute attente, qui a contribué à l’annuler. En compagnie de Pozzovivo (Bahrain-Merida) et O’Connor (Dimension Data), il a faussé compagnie au peloton et a pour le moins surpris Froome et le Team Sky, plus encore Astana et Lopez. Et si, au final, cette attaque a été annihilée, Thibaut a parfaitement rentabilisé sa journée. O’Connor a profité du marquage des favoris pour porter une attaque décisive à huit kilomètres de l’arrivée mais sa deuxième place et la chute du précédent leader, Ivan Sosa (Androni-Sidermec) permettent à Thibaut d’endosser le maillot de leader avec 15 secondes d’avance sur Pozzovivo et Lopez et 16 secondes sur Froome.

 

« Avant-hier, explique Jussi Veikkanen, hier encore, Thibaut a essayé. Aujourd’hui ça a marché et pour lui comme pour l’équipe c’est un bon résultat. Je peux dire que nous avons assisté à une course de vélo plaisir à la Thibaut Pinot ! Son attaque n’était pas prévue et si Froome et Lopez sont parvenus à le reprendre à neuf kilomètres de l’arrivée, Thibaut a fait la bonne opération. Ça s’est bien goupillé avec la malchance de Sosa qui est tombé dans la dernière descente. »

 

Un maillot à défendre à 5...

 

Il reste deux jours de course et notamment une dernière étape disputée vendredi sur le circuit du prochain championnat du monde à Innsbrück et Thibaut sait qu’il n’y a encore rien de fait. Ce d’autant plus qu’il a perdu deux de ses équipiers aujourd’hui. Jérémy Roy était non partant et William Bonnet, souffrant d’un genou, a été contraint à l’abandon.

 

"Nous avons beaucoup de confiance" Jussi Veikkanen.

 

« Peu de kilomètres après le départ, précise le directeur sportif de l’équipe Groupama-FDJ, nous avons demandé à William d’arrêter. Il avait mal au genou et nous avons préféré jouer la prudence puisqu’il est dans la sélection pour le Tour d’Italie qui débute dans deux semaines. Ça n’a rien à voir avec la blessure qui l’a tenu écarté de la compétition à partir du mois de juin 2017 et c’est le plus important. Il reste deux jours et Thibaut a quatre équipiers mais c’est son noyau dur en montagne. Aujourd’hui c’était du bon Sébastien Reichenbach et Georg Preidler monte bien en puissance. Bien sûr, il va nous falloir de la réussite mais nous avons beaucoup de confiance. »

 

 

Par Gilles Le Roc'h.

Vos commentaires

Publié le 19 avril 2018 à 10:25, par jac34
Comme une horloge, Thibaut toujours à l'heure, toujours présent..... un régal pour les supporters.
Publié le 18 avril 2018 à 19:34, par alain
Chapeau Thibaut aujourd'hui tu as montré que tu es le champion que le cyclisme national attendait !