l'Actualité

toutes les actualités

Rudy Molard a trop souffert

le 06 avril 2018 - Tour du Pays Basque, Étape 5, Vitoria-Eibar (164,7 km)
La douleur a été trop vive. Même si le contre-la-montre individuel disputé jeudi l’avait quelque peu rassuré, Rudy Molard s’est trop ressenti de sa chute au cours d’une étape difficile. Malgré son courage et le soutien de ses équipiers, ses espoirs se sont envolés à 1 kilomètre de l’avant-dernière ascension d’une étape gagnée par Fraile (Astana).

Un super travail malgré la chute.

 

« Rudy a beaucoup souffert, explique Yvon Madiot. Il a craqué malgré tout son courage dans l’avant-dernière ascension et c’en était fini de ses espoirs d’un bon classement final. Il s’est relevé et a fini l’étape en compagnie de Valentin Madouas. Il a mal partout, il a été un peu dans le dur toute la journée. Cette chute nous a foutu en l’air… C’est vraiment dommage parce que les mômes ont fait du très bon travail auprès de lui.

 

Hélas, j’ai bien peur que Rudy ne se refasse pas d’ici demain. Il a le dos bloqué côté droit et depuis sa chute ses jambes ne sont plus les mêmes. Nous étions euphoriques en début de semaine, on y croyait, tout le monde bossait bien. Là, on a bien les boules ! »

 

Pour l’anecdote, cette étape a été animée par une échappée reprise dans la dernière côte par les candidats au classement général. On ne va pas refaire l’histoire mais sans cette chute, Rudy aurait été là. C’était sa place !

 

Par Gilles Le Roc'h.

Vos commentaires

Publié le 07 avril 2018 à 14:36, par charles
Dommage pour lui, l'équipe............... Il y a des jours sans, la saisons commence, qu'il récupère au plus vite.