l'Actualité

toutes les actualités

Pas de victoire sur les terres du patron

le 07 juin 2018 - Boucles de la Mayenne, Etapes 3 et 4
Ce n’est pas faute d’avoir essayé mais l’équipe Groupama-FDJ n’a pas réussi à gagner dans les Boucles de la Mayenne, épreuve chère à Marc et Yvon Madiot. Marc Sarreau a ajouté une nouvelle deuxième place dans la quatrième étape gagnée par Bouhanni (Cofidis) et Romain Seigle, trois jours après son premier podium professionnel, a pris la deuxième place du classement final revenu à Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus).

 

Dans cet ultime sprint, Marc Sarreau a fini à hauteur du pédalier de Bouhanni mais ne cherchait aucune excuse. Il a commis une petite faute qu’il répète depuis quelques semaines. Une faute qui doit se mesurer en un dixième de seconde.

« Je pense manquer encore un peu de confiance » M.Sarreau

 

« A l’amorce du dernier virage, je suis dans la roue de Nacer Bouhanni qui se loupe un peu et je me retrouve devant lui, explique le sprinteur de l’équipe Groupama-FDJ. J’étais dans une position idéale. Il y avait un vent de face avec des rafales et j’ai trop hésité. J’allais lancer mon sprint quand Nacer est passé, il a anticipé d’une demi seconde. Je me suis retrouvé enfermé, j’ai fait le tour et quand j’ai pu me lancer, il est trop tard. Depuis le début de l’année, j’ai la forme et la réussite, il faut les deux pour gagner. Aujourd’hui je fais un beau sprint mais cela fait plusieurs fois que je ne lance pas assez tôt et je pense manquer encore un peu de confiance. Aujourd’hui, il restait 150 mètres, c’est une faute bête et c’est frustrant parce que j’avais largement les moyens de gagner ! »

 

Pour sa deuxième place au classement général, construite dans le prologue (3e) et dans l’étape des côtes du nord de la Mayenne samedi, marquée par la chute spectaculaire mais sans gravité de Valentin Madouas, Romain Seigle avait le sourire. On le comprend.

 

« J’espère un jour inverser la tendance » R.Seigle

 

« Je suis content de ma semaine, dit le jeune professionnel de l’équipe Groupama-FDJ. Jeudi j’ai signé mon premier podium dans le prologue, je finis deuxième du classement général. C’est toujours mieux de gagner mais c’est déjà bien. Je suis battu par Mathieu Van der Poel que je connais bien, il m’a souvent dominé en cyclo-cross. C’est pareil ici et j’espère un jour inverser la tendance. »

 

 

Par Gilles Le Roc'h

Vos commentaires

Publié le 07 juin 2018 à 23:46, par Dom
Pour la deuxième année consécutive à la dernière étape l'équipe du leader a embauché en CDD une autre équipe pour l'aider à rouler honteux pour l'équité sportive la deuxième place de romain n'en est que plus belle mais frustrante aussi quelque part