Actualités

toutes les actualités

Nouveau Top 10 pour Arthur Vichot

le 14 juin 2018 - Tour de Suisse, Etape 6, Fiesch-Gommiswald (186 km)
Comme dimanche dans la deuxième étape, Arthur Vichot a signé un nouveau top 10 dans le Tour de Suisse dont la sixième étape est revenue au rescapé d’une grosse échappée, le Danois Soren Kragh Andersen (Team Sunweb).

 

Profitant d’une équipe qui a travaillé pour lui et notamment d’un phénoménal Olivier Le Gac dans le final, le leader de l’équipe Groupama-FDJ a gagné une place au classement général. Il est onzième à la veille de l’étape décisive d’Arosa.

 

« On a fait une belle course d’ensemble », assure Frédéric Guesdon

 

« Avant le départ, on avait décidé de rester au chaud, c’est pourquoi nous n’avions personne dans le groupe des seize échappés. On voulait tenter le tout pour le tout dans le final et nous sommes restés groupés autour d’Arthur. »

 

Les non grimpeurs se sont appliqués dans le premier col, le Furkapass que les sept coureurs de l’équipe Groupama-FDJ ont franchi dans le peloton.

 

« Cela a été un peu plus compliqué dans le deuxième col, poursuit le directeur sportif breton. Jacopo Guarnieri, Ramon Sinkeldam et Davide Cimolai ont pris place dans le grupetto. Arnaud Démare s’est bien accroché, perdant sa place dans le peloton à cinq kilomètres du sommet qu’il a passé avec deux minutes de retard.» 

 

Olivier Le Gac se positionne dans un rôle qu'on ne lui connaissait guère.

 

L’équipe BMC de Richie Porte a alors nettement accéléré, soucieuse de conserver le maillot jaune de leader. Benoît Vaugrenard et Olivier Le Gac se sont occupés d’Arthur. Au pied de la dernière difficulté, à 3,5 kilomètres de l’arrivée, Olivier a replacé son leader en tête de peloton avant d’imposer un rythme intense dans un rôle qu’on ne lui connaissait guère. 

 

« Le travail paie. Arthur nous fait du bien… » F.Guesdon

 

« Olivier marche bien, il est monté costaud, confirme Frédéric Guesdon. Avant ça, je me disais qu’il était bien mais là... Il s’est mis un peu dans le rouge mais a été impressionnant. Dans le final, Arthur a gardé les roues des meilleurs sinon de Richie Porte que nul n’a pu suivre jusqu’à l’arrivée. Il est onzième du classement général et demain il va s’appliquer à passer la dernière bosse. Arthur est affuté, très motivé et ces dernières semaines il s’est appliqué pour progresser en montagne. Le travail paie. Arthur nous fait du bien… »

 

 

 

 

Par Gilles Le Roc'h

Vos commentaires