Actualités

toutes les actualités

Marc Sarreau a été contraint à l’abandon

le 15 juin 2018 - La Route d'Occitanie, Étape 2, Saint-Gaudens – Masseube-Val de Gers (173 km)
Un nouveau sprint a conclu la deuxième étape de la Route d’Occitanie, la victoire est revenue à Venturini (ag2r-La Mondiale). Pour Marc Sarreau, il n’y a pas eu de miracle. Toujours souffrant, le sprinteur de l’équipe Groupama-FDJ a été contraint à l’abandon au contrôle de ravitaillement.

 

Examens à venir pour Marc Sarreau.

 

« Marc a pris le départ, pour voir et parce que ce n’est jamais facile de mettre pied à terre, explique Jussi Veikkanen, mais il n’y avait rien à faire. Au téléphone, j’ai entendu l’avis de notre médecin Jacky Maillot, il nous a conseillé de ne pas laisser Marc aller trop loin dans la souffrance. Marc passera des examens demain matin avant de rentrer chez lui. Il n’est pas remis de sa fièvre et il faut comprendre pourquoi… »

 

L’étape a été animée par l’échappée de sept coureurs, partis peu de temps après le départ de Saint-Gaudens. Leur avance a atteint 4’25’’ au kilomètre 21 et la poursuite a été majoritairement prise en compte par les équipes Movistar, Astana puis Team Sky. Le dernier des hommes de tête, Johan Le Bon (Vital Concept) a été repris à deux kilomètres de l’arrivée.

 

Les bonnes jambes de Valentin Madouas !

 

« Ce matin, j’avais donné pour consigne à nos petits jeunes de profiter de la côte à 4 kilomètres de l’arrivée pour attaquer, poursuit le directeur sportif de l’équipe Groupama-FDJ. Valentin Madouas l’a fait mais seul mais c’était impossible de résister au peloton. Je peux dire qu’il a quand même de bonnes jambes. Pour le sprint, je pensais qu’Anthony Roux pouvait avoir des arguments mais, s’il se sentait un peu mieux que dans la première étape, ce n’était pas encore ça… »

 

Demain la Route d’Occitanie vivra son étape reine avec au programme cinq cols, le Port de Lers pour commencer, la montée vers les Monts d’Olme classée en première catégorie pour finir. Autant dire que Sébastien Reichenbach et Georg Preidler vont trouver un terrain à leur guise.

 

Vos commentaires