Actualités

toutes les actualités

La satisfaction, l'emporte sur la frustation

le 10 févr. 2019 - Etoile de Besseges, étape 4
Cela s’est joué à 48 centièmes de seconde ! Détenteur du meilleur temps en 15’39’’, Tobias Ludvigsson, champion de Suède du contre la montre a été dominé de moins d’une seconde par le dernier coureur à s’être élancé en direction du sommet de la côte de l’Ermitage. Laporte (Cofidis) s’est adjugé la dernière étape et le classement final de l’Etoile de Bessèges mais le bilan de l’équipe Groupama-FDJ est bon et surtout encourageant.

Dans l’aire d’arrivée, Tobias ne s’est pas appesanti sur sa déception et a même préféré tirer les enseignements positifs de sa semaine et de celle de son équipe.

 

« Je savais depuis hier que j’étais bien, dit-il. Quand même, ce matin j’avais les jambes lourdes mais je tenais à réaliser un bon contre la montre. Même si j’ai gagné ici il y a cinq ans, je ne pensais pas finir deuxième et c’est un bon résultat. C’est de bon augure pour la suite ! »

 

« Globalement, je retiens que nous avons été opérationnels, le classement le prouve » T. Bricaud

 

 

Deuxième de l’étape, deuxième du classement général, Tobias a réalisé une bonne semaine. Comme l’ensemble de l’équipe.

 

« Il perd pour 48 centièmes de secondes mais n’a pas fait d’erreurs, assure son directeur sportif Thierry Bricaud. Il s’était présenté au pied de la côte finale avec deux secondes d’avance, on ne peut pas dire qu’il ait faibli ensuite. Il n’a pas fait une erreur de pilotage non plus !

Globalement, je retiens que nous avons été opérationnels, le classement le prouve. Hormis la victoire d’étape de Marc Sarreau qui était très importante, il y a donc les podiums de Tobias, le top 10 de Valentin Madouas (8e) qui finit également meilleur jeune. Nous gagnons le classement par équipes... Il y avait peut-être la place pour obtenir mieux encore mais c’est bien. Je retiens aussi que si Marc Sarreau a assumé ses responsabilités en 2018, il confirme en 2019. Désormais il doit gagner en World Tour, c’est son grand objectif cette année. Seul petit bémol, Mickael Delage a souffert d’un petit virus durant la semaine mais ça va aller. »

Vos commentaires