Actualités

toutes les actualités

Kenny Elissonde prêt à bondir

le 09 juin 2015 - Critérium du Dauphiné, étape 3
Bien évidemment, sur le papier, le résultat du contre la montre par équipes de l’équipe FDJ est un peu décevant. Il l’est surtout pour les coureurs eux-mêmes. Au-delà du résultat brut (20e), il y a pourtant des motifs de satisfaction.

Pour en finir avec le parcours exigeant proposé de Roanne à Montagny, le Trèfle a vu Kenny Elissonde, Kevin Reza, Benoît Vaugrenard, Arnold Jeannesson et Arnaud Courteille franchir la ligne d’arrivée ensemble.
« Il nous manquait Laurent Pichon, rappelle Thierry Bricaud, et je pense que Murilo Fischer qui a fini le Giro est un peu en bout de course, il a besoin de prendre un peu de repos. Benoît Vaugrenard est bien, de même que Kenny Elissonde qui était vraiment efficace sur toutes les portions montantes. Lui, il a un joli coup à tenter en fin de semaine. On n’a pas d’objectif pour le classement général mais gagner une étape, oui bien sûr, on peut le faire. »
L’équipe FDJ va miser sur les échappés qui ne manqueront pas d’alimenter la chronique de la course, dès demain sur la route de Sisteron.
« Avec Kevin Reza et compte tenu de la fin d’étape demain, on a une bonne carte à jouer mais nous allons aussi privilégier les échappées. »
A l’arrivée, Arnold Jeannesson a semblé inquiet de sa condition physique, lui qui a quand même été bien touché par une chute dans le Grand Prix de la Somme mais finissant avec ses équipiers, il doit aussi se dire qu’il n’est pas aussi mal qu’il le croit.

Vos commentaires