Actualités

toutes les actualités

Georg Preidler pas bien au mauvais moment…

le 22 janv. 2018 - Santos Tour Down Under, Etape 5, McLaren Vale – Willunga Hill
Un bon résultat dans une course cycliste répond souvent à des circonstances. Auteur d’une semaine remarquable en Australie, Georg Preidler n’a pas atteint son objectif dans le Tour Down Under en n’intégrant pas le top 10 d’une épreuve dominée par le Sud-Africain Impey (Mitchelton-Scott). Il a été victime d’une panne de jambes dans les derniers kilomètres.

 

 

« Puis soudain, la panne ! »

 

 

« Ça ne l’a pas fait, regrette Jussi Veikkanen. Georg a eu de bonnes jambes jusqu’à la deuxième ascension de Willunga Hill et en bénéficiant du travail formidable de Mathieu Ladagnous auprès de lui. Il n’y a rien à ajouter, Georg était comme il faut au pied de Willunga même s’il était sans doute moins bien que vendredi. Puis soudain, la panne ! »

 

 

« Je suis un peu déçu, poursuit le directeur sportif de l’équipe FDJ, j’avais envie de faire un truc bien avec Georg, un nouveau coureur plutôt discret. Ce parcours lui convenait bien à condition d’avoir les jambes. Je ne suis pas déçu de sa performance, au contraire il nous a montré de belles choses mais c’est plus sympa de finir la première course de l’année avec un bon petit résultat. Il y a quand même de bonnes choses à retirer de cette semaine, notamment nos deux recrues Georg et Antoine Duchesne qui ont pris des automatismes avec les autres. Il faut avouer aussi que nous n’avons pas eu de chance. »

 

 

En effet, après les chutes de Daniel Hoelgaard qui rentre en Norvège ce samedi et Steve Morabito, Anthony Roux a été contraint à l’abandon en raison d’un problème récurrent au talon qui contrarie chacune de ses saisons. Il n’a pas pris le départ de l’étape.

 

 

« Anthony connait toujours une période difficile avec son talon, confirme Jussi. Il connaît le problème et c’est mieux de respecter les consignes médicales pour qu’il soit guéri et opérationnel le plus vite possible. La chaleur, le frottement de la chaussure ont fait réapparaitre le mal. Il doit composer avec ça… En revanche Davide Cimolai était mieux aujourd’hui mais il faisait beaucoup, beaucoup moins chaud. Demain, la dernière étape est le critérium habituel de 90 kilomètres dans les rues d’Adelaïde et ça finira par un sprint massif même s’il y a de la bagarre pour les bonifications. Peut-être que Davide va essayer de se montrer… »

 

 

 

Par Gilles Le Roc'h

 

 

 

Classement de l’étape 4 :

 

1 PORTE, Richie (BMC Racing Team)

2 IMPEY, Daryl (Mitchelton-SCOTT)
 
3 SLAGTER, Tom-Jelte (Team Dimension Data for Qhubeka)
 
4 DEVENYNS, Dries (Quick - Step Floors)

5 BERNAL, Egan (Team Sky)

6 IZAGIRRE, Gorka (Bahrain - Merida)

7 ULISSI, Diego (UAE Team Emirates)

8 GESINK, Robert (Team Lotto NL - Jumbo)

9 IZAGIRRE, Ion (Bahrain - Merida)

10 GUERREIRO, Ruben (Trek - Segafredo)

 

Vos commentaires