l'Actualité

toutes les actualités

Entrée dans le top 20 pour David Gaudu

le 28 avril 2018 - Tour de Romandie
Au lendemain de sa déception dans le contre la montre de Villars, David Gaudu s’est rassuré dans l’étape de montagne du Tour de Romandie. Sa performance, au contact des costauds, lui a permis d’intégrer le Top 20 d’une course qui ne devrait pas échapper au Slovène Roglic (LottoNL-Jumbo) dimanche.

Dans la dernière ascension du jour, la plus difficile, il y a eu deux courses, celle du maillot jaune et du Colombien Bernal (Team Sky) qui ont battu dans ce col le temps de passage de Lance Armstrong et il y eut la course des autres. Derrière les deux hommes de tête, David s’est situé dans le troisième groupe qui a fait la jonction avec le deuxième grâce à lui. Mais sans qu’il n’y parvienne lui-même… 

 

"Oui, aujourd’hui c’était beaucoup mieux" Y. Madiot

 

 

«David, estime Yvon Madiot, il ne lui en manque pas des tonnes. Il n’était pas impérial mais se battait bien. Dans son groupe, Latour (ag2r-La Mondiale) ne prenait pas de relais mais il a attaqué à un kilomètre du sommet. Du coup David a basculé tout seul dans la descente où il a été rattrapé par le groupe de Rudy Molard avant de finir sur les talons du groupe Latour. Oui, aujourd’hui c’était beaucoup mieux mais je suis toujours un peu déçu d’hier. Dans ce chrono, David a pris un coup sur la tête. Dans la voiture qui nous ramenait à l’hôtel, quand il a vu les temps des meilleurs il disait ‘’mais comment ils font ?’’. Je pense quand même que David était en deçà de ce qu’il peut faire. C’est une expérience qui lui servira.»

 

Au cours de cette étape gagnée par Fuglsang (Astana), Yvon a noté la bonne tenue de ses équipiers, de Tobias Ludvigsson et Antoine Duchesne restés auprès de leur leader jusqu’au pied de la dernière difficulté, de Benjamin Thomas qui découvre le niveau World Tour mais a bien travaillé et de Léo Vincent pour qui les efforts de début d’épreuve commencent à peser.

 

« Demain, poursuit le directeur sportif de l’équipe Groupama-FDJ, ce sera un  sprint massif. Normalement. Sauf si Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) refait un numéro… »

Vos commentaires

Publié le 30 avril 2018 à 14:26, par charles
Il ne faut pas trop en demander à David, il faut un certain temps pour être dans les meilleurs et puis un chrono 100 % en col, c'est rare !! Une épreuve aussi courte avec 2 CLM c'est pas génial pour les non spécialistes !!! Benjamin termine par une belle place au sprint, bravo les petits.