Actualités

toutes les actualités

Débuts réussis pour Valentin Madouas

le 29 janv. 2018 - GP La Marseillaise
Le jeune Valentin Madouas a offert à son équipe FDJ son premier top 10 de l’année. Dans une course relevée et gagnée par Alexandre Géniez (ag2r-La Mondiale), le jeune Breton a fait très forte impression en prenant place dans un groupe de neuf coureurs comprenant parmi les meilleurs coureurs français.

 

« Je dois dire que ce n’est pas mal du tout pour une première, dit Thierry Bricaud. Tout s’est joué à la pédale dans la Route des Crêtes à 25 kilomètres de l’arrivée à Marseille et Valentin a accompagné les costauds. C’est encourageant pour la suite. »

 

"La sélection s’est faite sur cette Route des Crètes"

 

Dans cette course marquant le début de la saison en France, il y eut d’abord une échappée de cinq coureurs, composée en grande partie de Belges, comptant plus de cinq minutes d’avance avant d’être repris à 30 kilomètres de l’arrivée. Comme l’an dernier avant la victoire d’Arthur Vichot qui n’a pas remis son titre en jeu, la sélection s’est faite sur cette Route des Crètes où se sont extraits Valentin Madouas (FDJ), Géniez, Bardet et Gallopin (ag2r-La Mondiale), Calmejane (Direct Energie), Odd Eiking et Guillaume Martin (Wanty-Groupe Gobert), Jésus Herrada (Cofidis) et Di Gregorio (Delko-Marseille 13). Ce groupe qui ne s’est pas départagé dans le col de la Gineste, s’est disputé la victoire au sprint à Marseille.

 

Cap dimanche soir sur Nîmes en prévision de l’Etoile de Bessèges.

 

« Au pied de la Route des Crètes, poursuit le directeur sportif de l’équipe FDJ, c’est une question de jambes et de placement. Valentin était fort mais la rentrée de Jérémy Roy, présent dans un peloton de vingt coureurs arrivés pour la dixième place, est encourageante. Pour nos autres coureurs, c’était sans doute un peu trop dur mais ce que j’ai vu collectivement me convient. »

 

De Marseille, Thierry Bricaud et ses coureurs ont mis le cap dimanche soir sur Nîmes en prévision de l’Etoile de Bessèges qui débutera mercredi.

 

L’équipe FDJ y alignera exactement les mêmes coureurs à savoir Bruno Armirail, Marc Sarreau, Benjamin Thomas, Léo Vincent et Benoît Vaugrenard en plus de Jérémy Roy et Valentin Madouas.

 

Par Gilles Le Roc'h.

Vos commentaires

Publié le 01 févr. 2018 à 10:01, par charles
L'avenir cycliste de Valentin est très prometteur et il a une marge de progression importante.
Publié le 30 janv. 2018 à 11:58, par Lephay
Début plein de promesses de Valentin, un final difficile avec des coureurs aguerris qui ont de la caisse. Bravo