Actualités

toutes les actualités

Arthur Vichot prend une belle cinquième place

le 25 févr. 2018 - Drôme Classic
Après avoir travaillé samedi en faveur de David Gaudu, cinquième des Boucles de l’Ardèche, l’équipe FDJ a favorisé les desseins d’Arthur Vichot dans la Drôme Classic. Pour sa reprise, le double champion de France a pris la cinquième place d’une course très exigeante.

« Le bilan est satisfaisant, assure Sébastien Joly. Samedi, on avait désigné David Gaudu dans les Boucles de l’Ardèche et l’équipe a bien bossé pour lui. Ce matin, on avait décidé de bien travailler autour d’Arthur. Il a certes été un peu esseulé dans la deuxième partie de la course mais il y a eu des conditions vraiment difficile, un grand froid et beaucoup de vent dans la vallée du Rhône. Il faut ajouter l’enchaînement des côtes, c’était usant. Je peux dire qu’après ces deux courses, les coureurs ont besoin de récupérer et ça va prendre un peu de temps. Il y a eu beaucoup d’engagement. »

 

"A 10 kilomètres de l’arrivée, Arthur a réussi à sortir avec Bardet ... c’est dire que pour sa reprise il déjà bien." S. Joly

 

Cette course a été marquée par l’échappée d’un jeune Français, Cavagna (Quick Step Floors), recevant le renfort de quatre autres coureurs après trente kilomètres mais poursuivant seul sa route avant de décliner physiquement à une heure de l’arrivée. Dans cette échappée, figurait l’excellent Alexys Brunel, porteur du maillot de l’équipe de France mais surtout membre du cycle formation FDJ.

 

« Il y a eu un grosse accélération de l’équipe ag2r-La Mondiale qui a scindé le peloton en deux à mi-course, poursuit le directeur sportif du Trèfle, et dans le premier paquet de 37 coureurs, il y avait Arthur et Matthieu Ladagnous. Plus loin, Sébastien Reichenbach a réussi à revenir en sortant en contre avec Grivko (Astana). Dans le final, ça s’est joué à la pédale, par l’arrière. A 10 kilomètres de l’arrivée, Arthur a réussi à sortir avec Bardet (ag2r-La Mondiale) et Hivert (Direct Energie) derrière Calmejane (Direct Energie), Jungels et Narvaez (Quick Step Floors) qui étaient à l’abri d’un retour et c’est dire que pour sa reprise il déjà bien. »

 

"je n’ai pas de plaisir dans le pédalage mais je pense que c’était dû au froid, au fait que j’étais habillé comme un Inuit." A. Vichot

 

Après l’arrivée, Arthur revenait avec lucidité sur sa course. Perfectionniste, il envisageait ce qui ne va pas encore à 100% mais il avait quand même de quoi être satisfait.

 

« Oui, confirme-t-il, dans le final, je me suis rassuré. Il faisait super froid, il y avait du vent, je ne suis pas satisfait de mes sensations, je n’ai pas de plaisir dans le pédalage mais je pense que c’était dû au froid, au fait que j’étais habillé comme un Inuit. Je finis cinquième, je suis content de ma place. L’équipe m’a fait confiance. Dans le final, je sors avec Hivert et Bardet et pourtant c’était une grosse course pendant deux heures… »

 

Fort de cet acquis, Arthur va désormais peaufiner sa condition physique en vue de sa prochaine échéance, le Tour de Catalogne (19-25 mars).

 

 

 

Gilles Le Roc'h

 

 

 

Vos commentaires

Publié le 26 févr. 2018 à 17:54, par jac34
Belle fin de course d'Arthur. A la vue du nombre restreint de survivants dans le peloton on imagine sans peine les conditions climatiques.
Publié le 26 févr. 2018 à 10:11, par charles
C'était pas une course facile dans des conditions extrêmes de froid et de vent, mais Arthur réalise un bon classement malgré tout et le chemin de la victoire c'est pour bientôt !!