Actualités

toutes les actualités

Arthur Vichot prend la deuxième place mais ne s’en contente pas

le 28 mai 2018 - Boucles de l'Aulne
Au lendemain de sa quatrième place dans le Grand Prix de Plumelec, Arthur Vichot a fini deuxième des Boucles de l’Aulne dans un final tendu. Le double champion de France enchaine les bons résultats depuis sa victoire dans le Tour de l’Ain mais n’est pas satisfait pleinement de son week-end breton.

 

Comme la veille à Plumelec, le scénario de course a été assez déroutant avec l’échappée de deux Espagnols, Maté (Cofidis) et Serrano (Caja Rural) se dotant rapidement de neuf minutes d’avance, sans que cela n’incite le peloton à réagir vraiment.

 

« J’ai fait le tour des équipes, explique Marc Madiot, personne ne voulait rouler. J’ai demandé à Daniel Hoelgaard et Bruno Armirail de s’y mettre. Ils ont bouché quatre à cinq minutes, Maté s’est retrouvé seul à l’avant, la côte de Menez Quelerc’h a joué son rôle et la course a alors commencé… »

 

A un peu moins de 50 kilomètres de l’arrivée, un groupe de 14 coureurs s’est formé, Arthur Vichot a représenté l’équipe Groupama-FDJ mais il avait face à lui quatre coureurs de la formation belge Wanty-Groupe Gobert dont l’Italien Pasqualon vainqueur à Plumelec.

« Je ne suis pas satisfait » A.Vichot

 

« La course s’est à peu près bien déroulée, dit Arthur, je me suis retrouvé dans ce groupe de 14 coureurs. J’avais imaginé que Valentin Madouas y serait avec moi mais il souffrait d’un genou et a abandonné… Du coup, j’étais un peu esseulé. Dans le dernier tour, j’ai attaqué, on s’est retrouvé à cinq dont Gougeard (ag2r-La Mondiale) et Martin (Wanty-Groupe Gobert). Je pensais au sprint mais un petit groupe revenait vite sur nous. J’ai décidé de rouler dans la dernière côte pour éviter son retour. Je ne pensais plus à mon sprint et j’ai été surpris par Le Cunff (St-Michel-Auber 93) qui est sorti de derrière. Je n’ai pas pu boucher les 30-40 mètres qu’il a pris d’emblée et je finis à la deuxième place. Je ne suis pas satisfait, je voulais gagner une des deux courses bretonnes sur la lancée du Tour de l’Ain. J’ai terminé quatrième et deuxième, ce serait ridicule de me contenter de ça mais je vois que la forme est là. Ma prochaine échéance est le Tour de Suisse dans deux semaines, je vais récupérer un peu, rester trois jours sans faire de vélo en profitant de chez moi et avant de travailler comme j’aime le faire. »

 

 

 

 

Par Gilles Le Roc'h

 

Vos commentaires

Publié le 31 mai 2018 à 21:18, par charles
Arthur revient en forme pour le tricolore ????