Actualités

toutes les actualités

Arnaud Démare, top 5 à Nanning

le 18 oct. 2018 - TOUR DE GUANGXI, TOUR DE GUANGXI
Le Tour de Guangxi n’a pas encore apporté à l’équipe Groupama-FDJ la victoire d’étape escomptée mais la mise en place du train d’Arnaud Démare est effectuée. Avec la réussite nécessaire à toute victoire, les hommes de Frédéric Guesdon sont persuadés de pouvoir atteindre leur objectif.

 

« Dans la deuxième étape, durant laquelle le peloton a reçu de belles averses, explique le directeur sportif de Groupama-FDJ, l’équipe a fait du bon travail mais Arnaud manquant un peu de repères avec son lanceur Ramon Sinkeldam a eu peur qu’il lance trop tôt le sprint. Il a donc pris la roue d’un sprinteur mais il s’est fait enfermer. Ici, ce sont des sprints très rapides et ça tient à peu de choses. Chaque décision se paie comptant ! »

 

A Qinzhou, Arnaud s’est donc contenté de la douzième place, léger revers dont il a tenu compte à Nanning, ville de sept millions d’habitants de cette province de Guangxi se trouvant au sud de la Chine et à l’ouest de Shanghaï.

 

« Aujourd’hui, poursuit Frédéric, Arnaud a pris le départ de l’étape en se disant qu’il ferait entièrement confiance à Ramon et quoiqu’il advienne. Tous deux se sont bien trouvés et Arnaud a été placé idéalement dans le sillage de Groenewegen (LottoNL-Jumbo), lui-même suivant un de ses équipiers. Malheureusement ce dernier a décliné et a perdu de la vitesse et d’autres sprinteurs, venant de l’arrière, sont parvenus à les déborder. Arnaud a pris la cinquième place, c’est mieux, mais la victoire était jouable.

 

Demain, la quatrième étape est plus casse-pattes avec une arrivée au sommet et nous allons faire confiance à Romain Seigle qui marche bien mais dans les deux dernières étapes, il y a moyen de lever les bras. De toute façon, chaque jour nous avons un objectif. Les gars sont bien. Quand nous avions su que nous devrions disputer cette course en Chine à la mi-octobre, nous avons volontairement allégé les programmes de course en septembre pour être compétitifs. Nous le sommes ! »

 

Vos commentaires