Actualités

toutes les actualités

Arnaud Démare s’est arrêté par précaution

le 10 mars 2016 - Paris-Nice, Etape 4, Juliénas – Romans/Isère (195,5 km)
Distancé dans le col d’Uze à 35 kilomètres de l’arrivée de la quatrième étape de Paris-Nice, Arnaud Démare a préféré par précaution ne pas insister. Il souffrait depuis la veille d’une douleur au-dessus du genou et dans la perspective de Milan-San Remo, n’a voulu prendre aucun risque.

« Il s’est arrêté par précaution, rassure Thierry Bricaud. Oui, il a une gêne au-dessus du genou dès qu’il fait un gros effort et ce n’était pas la peine d’insister. Il n’y a aucune inquiétude. Le froid et un effort violent ont provoqué cette petite élongation mais ça va aller. C’est vrai qu’après le départ d’Arthur Vichot, nous perdons nos deux cartes, mais heureusement, nous avons gagné en début de semaine. Ce qui peut arriver désormais avant Nice, c’est du bonus. Arthur a souffert de douleurs gastriques mais ce n’est pas grave non plus. S’il avait dû aller travailler à l’usine il l’aurait fait, mais sur un vélo ce n’était pas possible. »
L’équipe FDJ ne perd pas son moral pour autant. A Romans-sur-Isère elle a joué dans le final la carte de Mickael Delage qui est vraiment en forme et a réussi à obtenir une place d’honneur (12e) dans un sprint gagné par Bouhanni (Cofidis).

Vos commentaires

Publié le 14 mars 2016 à 09:25, par charles
En espérant voir une grande équipe FDJ dans Milan-San Remo,bon courage à toute l'équipe et encore bravo pour la belle victoire d'étape dans Paris-Nice.