Actualités

toutes les actualités

3 Jours de la Panne étape 1

le 01 avril 2014
C’est bon pour le moral. Evidemment, toute victoire est bonne à prendre mais s’agissant des Trois Jours de La Panne, l’équipe fdj.fr ne fait pas la fine bouche après la première étape gagnée contre son gré par Peter Sagan (Cannondale). Bien que battu, Arnaud Démare a démontré toute la qualité du champion qu’il est.

Cette étape a d’abord été animée par l’échappée de six Belges et, respectant les consignes en protégeant leurs deux leaders Johan Le Bon et Arnaud Démare, les coureurs de l’équipe fdj.fr n’ont pas quitté les avant-postes. Dans la dernière heure, plusieurs attaques successives ont nettement haussé le niveau. A 15 km du but, Sagan et son équipier Gatto sont sortis du peloton, suivis de Steegmans et Terpstra (OPQS). Ils sont retombés sur quelques échappés et n’ont pas été revus. En dépit des efforts d’Arnaud Démare.

« J’étais sur le bord de la route, dit Marc Madiot, et j’ai bien vu sortir à contretemps Arnaud Démare avec Durbridge (Orica-Greenedge) puis Johan Le Bon avec Vermote (OPQS). Ils n’ont pas réussi à revenir sur la tête mais concernant Arnaud, ça s’est joué à rien. Moi, je ne suis pas mécontent de ce que j’ai vu. Une nouvelle fois j’ai la démonstration d’avoir un grand coureur. Certes il a commis une petite erreur d’inattention mais il avait les jambes pour faire l’effort et ça, il ne le faisait pas avant ! Sur la ligne d’arrivée qu’il a franchie avec 11 secondes de retard (le peloton est pointé à 19 secondes), je n’ai pas vu un coureur ennuyé. Arnaud sait qu’il a ‘’la canne’’ et qu’il est prêt pour les grosses échéances à venir. Johan Le Bon était également très déçu mais je lui ai fait comprendre qu’il n’y a rien de grave ce soir. »

Vos commentaires